France_Lyon- Art Urbain- 2° édition du festival peinture fraiche

La 2e édition du Festival Peinture Fraiche a lieu du 2 au 25 octobre 2020 à Lyon. Le Street Arts s’expose à la Halle Debourg dans le 7e arrondissement où 50 artistes exposent leurs œuvres éphémères. Au niveau des nouveautés, la numérisation de ce courant artistique est exposée. Un traitement numérique a été réalisé afin d’offrir aux visiteurs la possibilité de visualiser sur leur smartphone certaines œuvres en réalité augmentée à partir d’une appli. En France, il existe plusieurs Street-Art Festival comme à Villejuif.

La 1ère édition avait attiré + 37.000 personnes sur une période de 10 jours. Les artistes du Street Art avaient vendu 95 ventes soit 68 % des œuvres exposées. L’édition 2020 se tient dans un contexte sanitaire particulier. Depuis la mi-octobre des mesures de couvre-feu ont été mises en œuvre à Lyon. Les 45 artistes présents mettent en vente 150 œuvres dans les domaines de la peinture, de la sérigraphie, de la photographie…

Les temps anciens ont bien changé pour les graffeurs. Au début de cette forme d’art dans les rues appelées aujourd’hui, l’Art urbain, ils étaient pourchassés par les forces de police et ils étaient condamnés par la justice. Leurs graffitis étaient supprimés pour ne pas dégrader les lieux de vie des centre-villes. Chaque graffeur devait marquer son territoire dans des lieux inaccessibles pour espérer s’exposer pour un temps. Ces verrues urbaines sont devenues les symboles de l’expression artistique d’une jeunesse en marge de la société qui réinterprète la lecture des codes de la civilisation occidentale.

Lyon est l’un des berceaux de l’Art dans les rues avec l’apparition des murs peints sur les façades des immeubles. La mode des murs peints a été lancée à Lyon en 1976 par la Coopérative « Cité Création ». Elle s’est spécialisée dans la réalisation d’oeuvres murales en particulier les fresques décoratives. On peut citer la « fresque des Lyonnais » située à l’angle du 49 quai Saint Vincent et du 2 rue de la Martinière. Sa superficie est d’environ 800 m².  Dès l’entrée, on remarque Guignol & Gnafron, les personnages légendaires de Laurent Mourguet.

L’Art de la rue s’expose de manière éphémère pour cette exposition à proximité du Musée des Confluences. Afin de respecter les consignes sanitaires, un sens de circulation est imposé avec une signalétique au sol. Le visiteur peut contempler à l’intérieur des conteneurs des œuvres accrochées aux parois, mais il faut respecter le nombre maxi des personnes. Une attente peut être nécessaire pour prendre son tour.

Certaines œuvres sont composées d’éléments ou de traitements informatiques afin d’obtenir un effet en relief (3D), un travail intéressant à observer.

En déambulant sur le cheminement imposé, on remarque une grande diversité d’approche artistique à la fois sur les supports, les techniques, les thèmes abordés, et les couleurs. Certains utilisent des bases géométriques, d’autres une technique rempruntée à la BD, …

On remarque peu d’œuvre lumineuse dans ce festival.

Le mur d’expression libre était à la disposition du public afin d’encourager les personnes à s’approprier l’ABC de l’Art urbain.

Cet artiste propose une relecture de certaines œuvres emblématiques de l’Histoire de l’art. Ce nouveau regard artistique interroge l’observateur sur ses à priori culturels. Le tableau « dérange » par la proposition de relecture de la société.

Parfois, les éclairages ne mettent pas en valeur certaines œuvres, mais on aborde une autre approche artistique sur une thématique plus légère.

Le public est arrivé vers 11h. Les allées se remplissent ce qui limite le temps d’observation sur les œuvres. Cependant, les plus patients ont pu regarder les œuvres dans leur totalité.

Certains artistes sont spécialisés sur le dessin avec à chaque fois une touche personnelle issue de son imaginaire.

Après avoir parcouru le rez de chaussée, on monte à l’étage pour suivre le parcours balisé.
On observe un message politique …. et une représentation graphique de style BD pour présenter le « Boudaliciou ».

Le visiteur peut contempler des œuvres de grand format réalisées avec des techniques différentes.

Cette composition imaginaire est réalisée est 3D en utilisant 3 pans de travail, deux murs et le sol. Il y a un peu d’inspiration à la thématique de Joan Miro.

Le thème de la préhistoire avec une relecture du bestiaire de la grotte de Lascaux est une belle réussite esthétique par l’artiste Lasso.

Au fond du bâtiment, on remarque ces trois représentations d’univers différents. Le monde du jeu est abordé par le graphisme de la dépendance à cet univers virtuel.

Cette œuvre a fait sourire un certain public amusé par les personnages qui tombent de l’utérus.

Le visiteur est plongé dans un univers fantastique où la démesure crée une atmosphère ludique. On pénètre dans un monde ….
On propose aux visiteurs un monde haut en couleur d’inspiration sud-américaine. La simplification est recherchée afin de transporter le visiteur dans un autre monde.

On retrouve le tableau, mais aux dimensions XXL.

L’illusion de cette œuvre est parfaite. La construction géométrique crée des lignes en perspectives qui engendrent une vision en 3D. Un travail assez impressionnant à contempler.

Un dernier regard sur les œuvres, on remarque que le public arrive en nombre, il est temps de sortir du Festival Peinture Fraîche.

Lyon a été investi les artistes dans les quatiers où les murs peints ont été réalisés comme à la Croix Rousse et aux Terreaux.


Festival Peinture Fraiche
45 avenue Debourg, 69007 Lyon


Horaires:
Les mercredis, jeudis et dimanches : 10h à 20h
Les vendredis et samedis : 10h à 23h
Fermé les lundis et mardis
Tarifs: Entrée : 5 € Tarif réduit : 4 € (pour les bénéficiaires du RSA, sur justificatif à l’entrée) enfant (-12 ans) gratuit

Ecrit par Le phoenix français et Antonio Mendes

Le 19/11/2020.

Un commentaire sur “France_Lyon- Art Urbain- 2° édition du festival peinture fraiche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s